Bourses de courte durée

Bourses de courte durée

Les demandes de bourses de mobilité de courte durée sont examinées tout au long de l’année et s'adressent aux étudiants de master, aux doctorants et post-doctorants. (séjours de recherche max. 2 mois) 

Qui peut postuler ?
Les candidats doivent être titulaires au moins de la Licence ou du L3. À partir de ce niveau, tous les dossiers sont éligibles, depuis les étudiants en M jusqu’aux chercheurs et enseignants-chercheurs en poste.

Modalités et durée :
Les demandes de bourses de courte durée sont examinées tout au long de l’année. Elles doivent parvenir au directeur de l’IFRA/SHS par courrier postal au moins un mois avant le début du séjour prévu. La durée des séjours peut varier de 2 semaines à 2 mois.

La fonction de ces bourses consiste à favoriser la mobilité internationale : elles ne sont donc pas destinées à couvrir les frais de chercheurs qui résideraient déjà en Allemagne et souhaiteraient effectuer des voyages internes à ce pays, ni ceux des étudiants français qui mèneraient des recherches sur l’Allemagne sans quitter la France.

Montant de la bourse :
L’IFRA/SHS accorde des aides forfaitaires allant de 150 à 900 euros. Les frais d’hébergement et de voyage sont à la charge du boursier. Le montant de la bourse est versé au cours du séjour.

Dossier de candidature :

Le dossier de candidature, qui devra être envoyé à l’IFRA/SHS, comprend :

  • une lettre de demande adressée au directeur de l’Institut ;
  • un programme de travail détaillé ;
  • une attestation du directeur de recherche (sauf pour les candidats post-doc) ;
  • une photocopie de la carte d’identité ou du passeport du candidat ;
  • un RIB ou RIP ;
  • la fiche de renseignements-ci-jointe, dûment remplie.

Ce dossier devra être envoyé par courrier postal.

N.B. : Les candidats désirant se rendre dans un autre lieu que Francfort sur le Main devront, dès leur arrivée sur place, faire parvenir à l’Institut français d’histoire une lettre attestant qu’ils ont effectivement rejoint leur lieu de recherches (le cachet de la poste faisant foi) et indiquant leurs coordonnées (adresse et téléphone), sans quoi les services comptables ne pourront leur verser le montant de la bourse.

Dès la fin de leur séjour en Allemagne, les bénéficiaires d’une bourse devront envoyer un rapport de leurs activités à l’Institut français d’histoire. Les étudiants de maîtrise, de DEA et de thèse sont priés d’adresser à l’Institut un exemplaire de leur mémoire ou de leur thèse dès l’achèvement de leur travail.